Comment se rafraîchir quand il fait chaud

Comment se rafraîchir quand il fait chaud

Canicule : Comment refroidir sa maison gratuitement et sans clim ?

La canicule arrive… tant mieux ! c’est l’occasion ( nécessité ?) de parfaire son comportement écologique pour son confort thermique !
5 astuces pour rafraichir sa maison cet été livré par Edenergy pour mieux vous aider à supporter les fortes chaleurs

1. le refroidissement naturel

Dès que la température extérieure est inférieure à la température intérieure, on ouvre en grand les fenêtres !

Il nous faut donc :

  • un thermomètre intérieure
  • un thermomètre extérieure (ou alors sur www.infoclimat.fr pour voir les températures en live au plus près de chez soi)

Ce refroidissement naturel est optimisé le soir, et le matin tôt. Donc l’été on se lève aux aurores !
Pour information, les jours de canicule, dès 8 heures du matin, il fait déjà 27 degrés : c’est trop tard !

2. Le refroidissement nocturne

La nuit, il nous faut trouver l’équilibre entre :

  • La ventilation : on ouvre les fenêtres ( en plein ou en oscillo battant)
  • La sécurité :
    • Pour les volets battants, on installe des entrebâilleurs.
    • Pour les volets roulants, on les ferme.
  • Les moustiques : moustiquaires !

D’autres solutions existent, mécaniques, avec une ventilation forcée comme les VMI ou VMC en mode boost.

3. L’ombre

On maximise l’ombre sur la maison (parasol, arbre, pergola, volets fermés la journée).

On rappelle que sous les arbres ou vignes vierges, la végétation evapo-transpire, donc limite la hausse de température en transpirant – comme nous !).

On vit donc les volets fermés la journée, même au nord (car il y a aussi du rayonnement solaire au nord).

L’été, on s’adapte ! On profite de nos soirées plus que de nos journées !

4. L’inertie ou l’anticipation

Une canicule, cela s’anticipe. Le froid doit être emmagasiné dans la maison avant l’arrivée de la chaleur.

Les murs, les meubles, tous les matériaux avec du frais accumulé engendrent de l’inertie fraiche.

5. L’absence

Et oui la présence de l’homme à la maison crée de la chaleur :

  • Cuisine
  • Va et vient à l’extérieure et donc ouverture des fenêtres temporaire
  • Ordinateur, télé
  • Rayonnement du corps…

L’été on essaye d’être le plus souvent à l’extérieur, la journée et le soir ( quand on le peut).

De la même manière, on cuisine frais (tomates basilic) plutôt que rôtir le poulet au four !

On rappelle aussi que à l’extérieur, on s’habille en blanc (ou en clair) le plus possible. Autrement dit, on ne s’habille pas en noir l’été, car le noir absorbe beaucoup plus le rayonnement solaire !

Isolation :

Une fois ce comportement exemplaire, on pourra aussi jouer sur l’isolation de sa maison.
L’isolation va prolonger ce bon comportement. L’isolation de la toiture empêchera l’air chaud de venir du toit par exemple.
Le choix des matériaux est primordial pour l’été :

– De l’inertie/déphasage pour freiner longtemps le passage du chaud dans l’isolant.
– Pas trop d’inertie/dephasage pour pouvoir décharger l’isolant de ses calories les nuits courtes et de canicule

De plus, un isolant chaud perd beaucoup de ses caractéristiques isolantes ( par rapport à 20 degrés).

Il faut donc trouver le bon équilibre.

Foire aux questions :

  • Ventilateur : le ventilateur joue sur le ressenti thermique. Il génère très peu de chaleur et très de consommation électrique. C’est une bonne astuce.
  • La clim : il faut être vigilant sur ce point. Un appoint de clim avant la nuit peut être salutaire. Mais il faut aussi savoir que si la clim refroidit dedans… elle réchauffe dehors. Le bilan global est donc négatif.
benjamin tournon gérant edenergy

Thermiquement votre !

Benjamin Tournon,
Gérant de la Société Edenergy